Ziguinchor : Opérateurs et transporteurs de noix de Cajou rouges de colère, l’anacarde bloqué à terre

0
25

Ils sont nombreux, les opérateurs et transporteurs de noix de Cajou à bloquer leurs camions pour mettre leurs menaces à exécution. Ils demandent la levée de l’interdiction du transport de la noie par voie terrestre et demandent aux autorités étatiques de laisser libre, la circulation de la noie de Cajou, par mer ou par terre.

« Depuis dix jours, tous savent ce qui se passent dans cette région, mais nous avons un collègue nommé Baye Galaye Mbaye, opérateur économique et transporteur, nous avons toujours travaillé ensemble. Ce dernier nous a demandé et supplier de le laisser charger son bateau et pouvoir le faire sortir du port de Ziguinchor et le ramener en Guinée Bissau, et tant que nous ne trouvons pas de solution à notre problème, son bateau ne viendra plus. Et nous, nous voudrions faire comprendre que nous n’interdisons pas aux bateaux de charger, nous n’avons fait que stationner nos camions et avons décidé de ne pas entrer au port », déclare Assane Mbaye, porte-parole des opérateurs et transporteurs basés à Ziguinchor et qui réclament l’acheminement de la noie de Ziguinchor à Dakar par voie terrestre.

Pour rappel, ces opérateurs et transporteurs font savoir qu’il n’y a aucun de leur camion qui transporte la noix en Gambie et que tout ce qui se raconte sur eux soi-disant qu’ils font entrer l’anacarde dans ce pays frère n’est que contrevérité. Par la voix de Assane Mbaye, ces transporteurs et opérateurs disent réclamer leur droit de faire le transport terrestre, qu’on leur laisse ce droit et précisent ne mener la guerre à personne, le seul combat est que les autorités laissent à chacun le soin de transporter ses noix de cajou par la voie qu’il trouve plus convenable.

Soutenu dans ce combat par l’Union des routiers du Sénégal de Gora Khouma, ces transporteurs et opérateurs de la noix d’anacarde ou cajou de Ziguinchor ont par ailleurs été consolidés dans leur position par le secrétaire général de ce syndicat, Ousmane Thiam alias « Thiamas ». Qui a simplement demandé la libéralisation du transport en affirmant qu’ils n’exportent pas, mais exercent un transport à l’intérieur du pays.

(Avec seneweb)

Leave a reply